Films byTexts by Jean-Luc Godard
FILM
Jean-Luc Godard, 1963, 102’

“When I think about it, Le mépris, seems to me, beyond its psychological study of a woman who despises her husband, the story of castaways of the Western world, survivors of the shipwreck of modernity who, like the heroes of Verne and Stevenson, one day reach a mysterious deserted island

FILM
Jean-Luc Godard, Jean-Pierre Gorin, Anne-Marie Miéville, 1976, 53’

« En 1968. pour la frange la plus radicalisée – la plus gauchiste – des cinéastes, une chose est sûre : il faut apprendre à sortir de la salle de cinéma (de la cinéphilie, de l'obscurantisme) ou la brancher au moins sur quelque chose d'autre. Et pour apprendre, il faut aller à l'école.