Films byTexts by Jean-Pierre Gorin
FILM
Jean-Luc Godard, Jean-Pierre Gorin, 1972, 95’

“Such, in its strange, timeless beauty, is the declaration of Godard’s film. ‘Everything’s all right’ is a statement whose creative force can be gauged by the fact that, in real life, it seems clear that everything is going to hell in a handbasket.

FILM
Jean-Luc Godard, Jean-Pierre Gorin, Anne-Marie Miéville, 1976, 53’

« En 1968. pour la frange la plus radicalisée – la plus gauchiste – des cinéastes, une chose est sûre : il faut apprendre à sortir de la salle de cinéma (de la cinéphilie, de l'obscurantisme) ou la brancher au moins sur quelque chose d'autre. Et pour apprendre, il faut aller à l'école.