Films byTexts by Trains de plaisir
FILM
Henri Storck, 1930, 6’

Dans le diptyque fondateur qu’Henri Storck a consacré à sa ville natale, alors qu’Images d’Ostende était une immersion dans les éléments marins, Trains de plaisir s’attache à l’élément humain. La plage et les baigneurs, attitudes et gestes.